Un ceviche de noix de saint-jacques bien frais

Un ceviche de noix de saint-jacques bien frais

Aujourd’hui, je vous propose une délicieuse recette de ceviche de noix de saint-jacques. Je me suis inspirée de celle de Marie-Fleur Saint-Pierre dans son livre Le meilleur de la cuisine espagnole.

Ce ceviche, préparation d’origine péruvienne, vous surprendra avec ses saveurs acidulées pleines de peps et de produits de la mer délicats. Bien que très simple, elle ne laissera personne indifférent. Personnellement, j’aime beaucoup les ceviches, ces entrées ou plats de résistance à base de poissons crus qui sont « cuits », notamment grâce au jus du citron Les personnes mangeant sans gluten et sans lactose pourront se faire plaisir sans arrière pensée, en choisissant les ingrédients appropriés.

Ingrédients pour 2 personnes :

  • 200g de noix de saint-jacques avec leur corail. Hors saison, vous pouvez utiliser des surgelées et c’est ce que j’ai fait, je l’avoue ! Pitié, les puristes des saisons, ne me veuillez pas !
  • 1 citron vert bio
  • De l’aneth
  • 1 échalote
  • Du sel et du poivre
  • 1 cuillère à soupe d’huile d’olive
  • Une pointe de piment d’espelette

Rincez votre citron vert et prélevez-en le zeste. Epluchez l’échalote et coupez-la en petits dés.

Préparez votre marinade avec le zeste, les suprêmes de citron vert (je vous explique dans la vidéo ci-dessus comment les prélever), et le jus du citron restant une fois que vous les aurez prélevés, l’échalote, du sel, du poivre, le piment d’espelette, l’huile d’olive et l’aneth.

Coupez délicatement vos noix de saint-jacques en deux. Disposez-les dans une assiette creuse. Arrosez-les de façon uniforme avec votre marinade. Recouvrez-les avec du film alimentaire et laissez-les mariner une heure minimum au réfrigérateur. Si vous avez la patience, laissez-les au moins deux bonnes heures. Retournez-les au moins deux fois.

Servez bien frais en entrée. Régalez-vous.

Si vous avez aimé cette recette, n’hésitez pas à me laisser un commentaire.

A lire :

Nage de saint-jacques aux salsifis, carotte et poireau

Tortiglioni aux noix de saint-jacques, poireaux et parmesan

Spaghettis aux crevettes et noix de saint-jacques

Médaillons de noix de Saint-Jacques aux poireaux

Petites laitues tièdes aux noix de Saint-Jacques

Pâtes au sarrasin aux Saint-Jacques et fondue de poireaux

Crédit photo : Caroline Générosi

 

2 Commentaires
  • Avatar
    wattoote
    Posté à 21:07h, 08 mai Répondre

    Heuhh ce sont des pétoncles !!! au vu de la taille et de la quantité dans l’assiette
    AHHHH ces industriels qui ont le droit d’appeler depuis 1996 une pétoncle ; st jaques lorsqu’elle est surgelée ou cuisinée , ce qui crée la confusion pour le consommateur, il n’en reste pas moins que la St jacques la vraie est beaucoup plus grosse et 5 ou 6 dans l’assiette suffit pour un plat.
    j’habite en baie de seine et les St jacques je vais les acheter au « cul du bateau » alors je les reconnais de suite
    a part ça ton petit plat est bien appétissant et donne envie.

    • Caroline
      Caroline
      Posté à 09:06h, 09 mai Répondre

      Merci pour ces précisions, que je ne connaissais pas du tout !

Poster un commentaire