Pour des lendemains de fête difficiles, préparez un bon aïgo boulido

Pour des lendemains de fête difficiles, préparez un bon aïgo boulido

NudelsuppeAprès un dîner trop copieux, en Provence, nous avons l’habitude de manger un aigo boulido (eau bouillie), soupe traditionnelle, le lendemain pour évacuer tout ça. Il est préparé à base d’ail, d’huile d’olive et de feuilles de sauge bouillies.

Au départ, on le servait à l’occasion du gros souper, la veille de Noël. On versait l’eau, dans laquelle on avait fait bouillir la sauge, sur des tranches de pain rassis frottées d’ail et recouvertes d’un filet d’huile d’olive. De nos jours, on la considère comme un plat de diète. Pour les Provençaux, l’aigo boulido sauvo la vido (l’eau bouillie sauve la vie). Ce proverbe souligne bien ses effets détox, ainsi que son côté économique. Chaque famille a sa propre recette et suivant les endroits, comme en Camargue, on rajoute même des oeufs pochés et des légumes bouillis. Pour ma part, j’ai remplacé le pain par des vermicelles.

Ingrédients pour 2 personnes :

  • 4 belles gousses d’aïl
  • 2 feuilles de sauge
  • 2 poignées de vermicelle ou 2 tranches de pain rassis frottées d’aïl (il existe également des vermicelles sans gluten que j’utilise dans ma soupe)
  • 1 pincée de gros sel

Mettez un litre d’eau dans une casserole.

Jetez-y les gousses d’aïl épluchées et coupées en deux dans le sens de la longueur, les feuilles de sauge et le sel.

Faites chauffer la casserole à feu vif, jusqu’à ébullition.

Baissez le feu, tout en gardant l’ébullition. Couvrez.

Enlevez les feuilles de sauge au bout de 5 minutes.

Ajoutez les vermicelles et faites bouillir 8 minutes. Mangez chaud !

Si vous avez aimé cette recette, n’hésitez pas à me laisser un commentaire.

Crédit photo : © hjschneider

2 Commentaires
  • Avatar
    Sylvie
    Posté à 14:16h, 01 janvier Répondre

    Merci ça donne envie d’essayer, je suis en Provence et j’ai de la sauge mais seulement 2 feuilles ? Cest tout petit.. .

    • Caroline
      Caroline
      Posté à 14:21h, 01 janvier Répondre

      c’est petit mais c’est mieux que rien !

Poster un commentaire