Mon coup de gueule : le Doggy Bag, ce n’est pas pour les chiens !

Caroline
8 juin 2015
11 Comments

Asian fastfoodAprès l’année européenne de lutte contre le gaspillage alimentaire en 2014, alors que 50% de la nourriture produite dans le monde et que 786 000 tonnes des repas achetés en restaurant en France terminent à la poubelle, j’ai décidé de pousser mon coup de gueule. Le Doggy bag, ce n’est pas pour les chiens. Il est urgent de sensibiliser les consommateurs et les restaurateurs sur cette pratique, pourtant très populaire outre atlantique et en Asie.

J’ai mangé récemment dans un restaurant de Salon (que je ne nommerai pas car je ne souhaite lui faire aucune pub !!) et il restait dans mon assiette au moins la moitié du plat, tellement il était copieux. J’ai demandé un doggy bag et là, ô surprise, le serveur m’a répondu tout penaud que le patron ne voulait pas. Il a invoqué une raison fumeuse, comme quoi tout le monde voudrait repartir avec son plat… J’ai même proposé de payer la boîte pour l’emporter. Rien n’y a fait. J’ai donc décidé de boycotter ce restaurateur indélicat (même si ses plats sont bons !) !

A contrario, je peux citer le restaurant marocain « Le Riad » à Aix, qui nous a gentiment emballé le pain à la semoule qui restait, ou encore le Memphis Coffee de la Valentine d’où je suis partie avec l’équivalent d’un repas pour une personne, tant mes quesadillas étaient servies généreusement. J’ai pu faire un repas entier rien qu’avec les restes.

Tous ces exemples pour vous dire qu’il n’y a rien de honteux à demander un doggy bag quand on n’a pas fini son repas. On est bien content le lendemain de le retrouver, on évite ainsi le gaspillage et on fait des économies. En cette période de crise, c’est très appréciable ! Nous devons devenir, autant que possible, des consommateurs responsables et l’apprendre à nos enfants. Aux Etats-Unis ou au Canada où j’ai vécu 7 ans, le serveur vous amène généralement les restes de votre repas emballé, avec votre addition, tant c’est rentré dans les moeurs, vous n’avez même pas à demander. Le contraire les choquerait même, je pense !

Encore moins fréquent, le doggy bag pour le vin, alors que nous avons le droit en tant que consommateur d’emporter la bouteille que nous avons payée et que nous n’avons pas terminée. Pour le restaurateur, c’est d’ailleurs un service supplémentaire qu’il propose à ses clients. La seule raison de refuser qu’il pourrait invoquer, c’est le manque d’équipement.

Le gouvernement a lancé en juin 2013 le « Pacte national contre le gaspillage alimentaire », signé par tous les acteurs de la chaîne alimentaire (producteurs, marchés, industrie agroalimentaire, grande distribution, restauration, collectivités locales, associations d’aide alimentaire, de consommateurs et de défense de l’environnement). Il prévoit de diviser par deux le gaspillage alimentaire d’ici à 2025, avec plusieurs mesures, dont la facturation du surplus des assiettes à volonté (là aussi, il y aurait de quoi pousser un coup de gueule), la proposition de 2 tailles de plats et le doggy bag. Il est donc important que les deux parties, consommateurs et restaurateurs, prennent conscience qu’il faut maintenant passer par-dessous nos habitudes complètement dépassées et qu’il n’est pas honteux d’emporter les restes que nous avons payés. Ce qui est honteux, c’est de continuer à gaspiller sans scrupule nos ressources !

En octobre 2014, Guillaume Garot, député de la Mayenne, a été mandaté afin de formuler des recommandations au Gouvernement en matière de lutte contre le gaspillage alimentaire. Il a rendu son rapport en avril 2015. Vous pouvez consulter ce rapport en PDF.

Début 2015, l’UMIH (Union des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie) a signé un partenariat avec Take Away, une start-up française qui commercialise des boîtes cartonnées micro-ondables, afin de généraliser la pratique du doggy bag. Il faut savoir que la restauration représente 14% du gaspillage alimentaire.

Fin mai 2015, l’Assemblée nationale a voté à l’unanimité les amendements de Guillaume Garot qui stipulent que les supermarchés ne pourront plus mettre d’eau de javel dans les poubelles des produits invendus alors qu’ils sont encore consommables. Elles devront également en faire don à des associations, pour l’alimentation des animaux ou encore la production d’énergie. De plus, la notion de gaspillage alimentaire fera partie du programme scolaire des écoliers français, afin qu’ils prennent conscience de leurs futures responsabilités dans la cause sociale et environnementale.

Crédit photo : © defotoberg – Fotolia.com

Vous pourriez être intéressé

Ribambelle d’automne aux châtaignes, cèpes et pruneaux
Plats
shares0 views
Plats
shares0 views

Ribambelle d’automne aux châtaignes, cèpes et pruneaux

Caroline - Oct 18, 2017

Aujourd'hui, je vous emmène vous promener dans les bois avec cette recette automnale à base de châtaignes, cèpes et pruneaux.…

Innovez avec ce potimarron gratiné façon quiche
Plats
0 shares7 views2
Plats
0 shares7 views2

Innovez avec ce potimarron gratiné façon quiche

Caroline - Oct 17, 2017

C'est la saison des cucurbitacées et vous ne savez pas vraiment comment les préparer. Voici une excellente recette de potimarron…

Innovez avec cette salade avocat saumon en bocal
Entrées
shares6 views
Entrées
shares6 views

Innovez avec cette salade avocat saumon en bocal

Caroline - Oct 16, 2017

Mettez du soleil sur votre table avec cette recette facile de salade en bocal à l'avocat, saumon, tomates et pomelo.…

11 Reponses

  1. Il faut surtout penser à la chaine du froid qui permet de garantir la qualité des mets consommés! A quand un procès au restaurateur pour intoxication alimentaire alors qu’on a laissé son doggy bag (qui porte bien son nom d’ailleurs)dans son coffre ou son sac à mains. C’est l’avis d’un professionnel égaré sur votre site…..

    Reply
    • Je vous remercie pour ce commentaire très pertinent. Cette idée m’est effectivement aussi venue à l’esprit quand j’ai rédigé mon article. Néanmoins, dans ce cas-là, c’est le client qui est responsable de ce qu’il emporte. C’est le même cas que, lorsque vous faites vos courses dans un célèbre magasin de surgelés, vous ne pouvez pas l’attaquer si vous laissez ensuite vos paquets dans le coffre de votre voiture.

      Reply
  2. Je partage ton idée et ton article! si ça pouvait ouvrir les esprits à consommer intelligemment! le gaspillage est une chose qui m’horripile! Enfant, j’ai été élevée dans le culte du respect de la nourriture et l’ai transmis à mes enfants.. On ne jette pas de la nourriture! Trop de gens en manquent cruellement!.. Le Doggy bag est un excellent moyen qui doit se démocratiser.. Il faut en effet faire évoluer les mœurs et ton article y participe bien!!

    Reply
  3. Je suis complètement d’accord !!!
    Halte au gaspillage !!
    je ne comprends pas les chefs ils devraient etre contents que l’on aime leur plat au point de le ramener à la maison 😉
    Ils ne font pas un bon calcul je suis sure que le doggy bag serait bon pour leur Com

    Et si on lançaient lancer une liste des restos qui les proposent pareil pour les sacs à bouteille de vin
    souvent je ne prends plus de vin on ne peut pas finir la bouteille si on veut prendre le volant et commander au verre c’est souvent l’arnaque il faut demander de voir la bouteille sinon ils nous servent n’importe quoi mais et là encore ce n’est pas facile
    merci pour l’article et je suis ok pour relayer les infos des restos de la région qui proposent les Doggy bag

    ps : pour l’histoire de la chaîne du froid ….on chipote, on a le retour statistique des intoxications alimentaires dues aux doggy bag aux US?!?!

    Reply
    • Merci Corinne pour ce commentaire. C’est effectivement une bonne idée de mettre en avant les restaurants qui acceptent le doggy bag. Je le prendrai en compte pour mes prochains articles. On se tient au courant 😉

      Reply
  4. alors là je suis tout à fait d’accord avec ton coup de gueule ! Aux USA tous les restaurants le font, il font même des jolies petites structures en papier aluminium pour emporter nos plats, c’est beaucoup plus sympa !
    On rabâche aux ménages de ne pas gaspiller nos aliments blablabla… Bref, ton coup de gueule je le partage à 100%

    Reply
    • Il faut vraiment que les 2 parties se rendent compte des enjeux et qu’il n’y a rien de déshonorant à demander ce qu’on a payé ! C’est un peu la même chose que le désir de certains restaurateurs à empêcher leurs clients de prendre les plats en photo, et pourquoi s’il vous plaît ?

      Reply
  5. Plus de 2700 consommateurs ont répondu à notre enquête quant à promouvoir le doggy bag en France et 90% d’entre eux sont très motivés ! Nous lançons maintenant une enquête auprès des restaurateurs ; merci de la relayer largement ! http://draaf.rhone-alpes.agriculture.gouv.fr/Une-boite-mise-a-disposition-pour
    L’objectif est de communiquer et de lever les freins qui s’expriment, du côté des consommateurs comme des restaurateurs ! Merci

    Reply
  6. je suis sur votre site en recherche d’information sur le doggy bag mon problème outre la chaîne du froid c’est la responsabilité du restaurateur si suite a une mauvaise conservation du doggybag voiture sac a main etc il y a une intoxication alimentaire qui est responsable, le restaurateur ou le client par exemple vous ne finissez pas votre foie gras le soir vous le servez en toast a des amis a l’apéro tout le monde est malade (mauvaise conservation durant le trajet ou mauvais foie gras) qui est responsable de nouveau problème en perceptive pour les restaurateurs

    Reply
    • Non monsieur, la responsabilité du restaurateur s’arrête au moment où vous franchissez le seuil de sa porte. Je cite le syndicat professionnel Synhorcat-GNI : « Afin de répondre aux craintes des professionnels, il est important de préciser que la responsabilité de ces derniers s’arrête à partir du moment où le repas est remis au consommateur. De plus, d’un point de vue réglementaire, rien ne s’oppose à emporter ce qui n’a pas été consommé ; et ceci sans étiquetage de traçabilité obligatoire sur le contenant ». Je trouve le fait de s’opposer à la lutte contre le gaspillage alimentaire obsolète et irresponsable !

      Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.