Les banquiers interdits de cité dans un restaurant gastronomique

Caroline
17 février 2016

restaurant banquier

Quand j’ai reçu le communiqué de presse d’Alexandre Callet, j’ai un peu ri – je l’avoue – puis après, j’ai réfléchi et je me suis dit : « il a raison ! ». Gourmicom est aussi un blog militant à sa façon, qui essaie – à sa petite échelle – de défendre les artisans, les producteurs locaux, les restaurateurs passionnés… Je vais donc vous raconter l’initiative originale de Alexandre Callet, le jeune propriétaire des Écuries de Richelieu, restaurant gastronomique répertorié au Guide Michelin situé à Rueil-Malmaison dans les Hauts-de-Seine. Ce restaurateur francilien a décidé d’interdire l’entrée de son établissement aux banquiers et s’en explique.

En 2008, ce jeune restaurateur démarche plusieurs banques afin de pouvoir ouvrir son propre établissement. Une seule sur les 15 qu’il a sollicitées a accepté de le financer. A noter qu’il a maintenant remboursé tous ses crédits et qu’il dégage une excellente marge. Pire encore, quand il envisage d’ouvrir un second établissement, aucune des 8 banques qu’il a contactées pour un crédit de 70 000 euros ne daigne lui répondre.

Devant ce constat de “sabotage permanent du tissu économique français”, Alexandre Callet a donc décidé de n’accueillir les banquiers que contre un droit d’entrée de 70 000 euros. Il le montre fièrement, en arborant devant sa devanture un panneau : « Autorisé aux chiens. Interdit aux banquiers sous réserve d’un droit d’entrée de 70 000 euros ».

C’est bien sûr un geste symbolique mais qui n’est pas futile, il met en exergue l’attitude de méfiance, voire de mépris, dont font preuve les établissements bancaires vis à vis de nombreux artisans, entrepreneurs et petits patrons. C’est à nous tous, simples particuliers, créateurs d’entreprises…, de dénoncer ce type de comportements qui plombe le développement économique de notre pays. Finalement, on se dit qu’il est urgent de mettre en place un nouveau système afin de soutenir les Français de tous âges et de toutes conditions qui ont envie de se lancer dans l’entrepreneuriat et de créer des emplois à plus ou moins long terme. Pour cela, il y a notamment le crowdfunding ou encore les banques solidaires… Ce n’est pas bien sûr pas la panacée et tous les projets ne peuvent pas y prétendre mais c’est un début !

Pour tout cela, je dis « Bravo M. Callet » et je soutiens complètement sa démarche !

Plus d’informations : www.ecuries-richelieu.com

Vous pourriez être intéressé

Cannelloni de mangue au miel de lavande
Desserts
shares5 views
Desserts
shares5 views

Cannelloni de mangue au miel de lavande

Caroline - Oct 19, 2017

Je vous propose aujourd'hui une recette originale de cannelloni de mangue au miel de Provence. C'est un vrai régal et,…

Ribambelle d’automne aux châtaignes, cèpes et pruneaux
Plats
shares0 views
Plats
shares0 views

Ribambelle d’automne aux châtaignes, cèpes et pruneaux

Caroline - Oct 18, 2017

Aujourd'hui, je vous emmène vous promener dans les bois avec cette recette automnale à base de châtaignes, cèpes et pruneaux.…

Innovez avec ce potimarron gratiné façon quiche
Plats
0 shares7 views2
Plats
0 shares7 views2

Innovez avec ce potimarron gratiné façon quiche

Caroline - Oct 17, 2017

C'est la saison des cucurbitacées et vous ne savez pas vraiment comment les préparer. Voici une excellente recette de potimarron…

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.