Découvrez les Secrets Santé et Minceur du Japon

Caroline
25 août 2017
870 Views

J’ai eu le plaisir de recevoir le livre, Santé et minceur du Japon, du médecin nutritionniste Sophie Ortega. On y découvre notamment les secrets des super aliments santé (konjac japonais, baies, algues…), le décryptage de l’art de vivre japonais, ainsi que 65 recettes à base de konjac.

J’ai beaucoup apprécié l’ouvrage de Sophie Ortega car elle nous y dévoile les secrets des Japonais pour préserver nos beauté, silhouette, jeunesse et bien-être. Elle nous explique comment bien vivre à la japonaise, cuisiner beau, bon et sain, grâce au konjac japonais et autres aliments stars de la diététique nippone.

J’ai découvert le konjac il y a quelques temps déjà et je trouve bien utile d’apprendre comment l’accommoder grâce aux 65 recettes adaptées au goût occidental de Sophie Ortega : makis cœurs de palmier, glaçons de citronnette Tokyo-Paris, Shirataki aux seiches et basilic, thon poêlé au saké, cheesecake citron au tofu, glace au thé vert matcha, … Cerise sur le gâteau : elle nous donne des conseils pour entretenir sa silhouette, en plus des nombreuses entrées, plats et desserts. Elle nous démontre qu’il est possible d’entretenir quotidiennement sa jeunesse, santé, minceur et beauté grâce à la culture japonaise.

Qu’est-ce que le konjac japonais ?

C’est un légume racine asiatique, plus exactement un rhizome, traditionnellement cultivé dans la région de Gunma au Japon, selon les principes de l’agriculture biologique, sans engrais ni pesticide. Il est facile à cuisiner et son goût neutre autorise toutes sortes de recettes savoureuses avec beaucoup de légumes, de fines herbes, d’ail, d’oignon, de gingembre, de viandes ou de poissons.

Le konjac peut être consommé sous plusieurs formes :

  • Les shirataki (semblables à des vermicelles) : la forme la plus connue et souvent la plus appréciée. Leur petit calibre leur permet de bien s’imbiber du suc des préparations cuites au wok ou en accompagnement des plats en sauce.
  • Les kishimen (semblables à des tagliatelles) : leur largeur plus importante leur confère plus de croquant en bouche, nécessitant une mastication plus longue.
  • Le gohan de konjac (perles semblables à du riz) : cette forme de konjac japonais ressemble fortement à du riz, avec un aspect translucide.

Le konjac japonais présente plusieurs atouts :

Le konjac japonais est un coupe faim naturel. Il constitue le garant de la minceur et le secret fondamental de la diététique japonaise. En effet, il donne du volume aux préparations en ajoutant seulement 10 calories pour 100 g de konjac japonais ! Les plats s’allègent naturellement, car la racine est constituée à 98 % d’eau, le reste étant composé de fibres solubles. Au Japon, il est consommé quotidiennement, que ce soit en petites ou en grandes quantités. Il peut être mêlé à un plat, une soupe ou des crudités pour donner du corps à la préparation. Grâce à son rôle fortement satiétogène, le konjac japonais permet d’augmenter le volume d’une recette tout en allégeant l’apport calorique. Un allié pour les végétariens et contre les allergies Le konjac japonais est très apprécié par les personnes allergiques ou végétariennes. Il y a peu de risque de trouver des allergènes dans le konjac japonais. Issue de l’agriculture biologique, il est naturellement dépourvu de gluten. Le konjac japonais s’avère être d’une aide précieuse pour remplacer les pâtes classiques, et s’intègre parfaitement aux menus végétariens et gluten free.

Le konjac japonais est également un embellisseur de la peau grâce à sa richesse en céramides qui servent de lien pour améliorer la cohésion des cellules de l’épiderme. Avec l’âge, les céramides diminuent ce qui entraîne sécheresse, gerçures et rides sur la peau. La consommation de konjac japonais permet de garder une peau hydratée, souple et imperméable à la pénétration d’agresseurs extérieurs (bactéries, virus et allergènes).

Santé et minceur du Japon du Dr Sophie Ortega aux Editions Leduc, 17€

Vous pourriez être intéressé

Découvrez la Degusta Box « Cuisiner en famille »
A tester
66 vus
A tester
66 vus

Découvrez la Degusta Box « Cuisiner en famille »

Caroline - 18 novembre 2018

C’est le moment de vous dévoiler le contenu de la Degusta Box « Cuisiner en famille ». J’ai aimé pratiquement tous…

Une délicieuse choucroute de volaille au cidre
Plats
1819 vus
Plats
1819 vus

Une délicieuse choucroute de volaille au cidre

Caroline - 18 novembre 2018

Voici une version revisitée de la fameuse choucroute alsacienne. Cette délicieuse recette de choucroute de volaille au cidre, inspirée de…

Un aligot qui déchire
Plats
1092 vus
Plats
1092 vus

Un aligot qui déchire

Caroline - 17 novembre 2018

J'ai d'abord entendu parler de l'aligot par Gérard Klein. Oui, l'Instit ! qui a obtenu, grâce à la série TV,…

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.