L’Epicerie du Coing, la première épicerie paysanne et solidaire d’Aix !

L’Epicerie du Coing, la première épicerie paysanne et solidaire d’Aix !

épicerie du coingL’Epicerie du Coing, la première épicerie paysanne et solidaire d’Aix-en-Provence, a ouvert ses portes le 18 février dernier. Avec l’arrivée des beaux jours, cette ouverture a été officialisée dans la convivialité le 23 mai. J’ai connu cette structure, qui correspond bien aux valeurs de Gourmicom, par le biais de Cowfunding, la plateforme de crowdfunding, et depuis, je suis leur aventure de façon virtuelle, tout en espérant pouvoir leur rendre visite très bientôt.  

L’Epicerie du Coing est un projet porté par Pays’en ville, association loi 1901, qui a pour but de promouvoir, de manière solidaire, l’agriculture paysanne, locale, de saison et respectueuse de l’homme et de l’environnement en Pays d’Aix. C’est un point de vente qui se fournit directement auprès de petits producteurs des alentours du Pays d’Aix. On y trouve des produits de saison dont le prix d’achat est équitable pour les producteurs. Afin de ne pas tenir à l’écart les consommateurs aux revenus les plus faibles, un tarif solidaire a été mis en place au sein de l’épicerie.

L’accent y est mis sur les circuits courts et sur la réponse à une demande des consommateurs aixois. Ainsi, l’Epicerie du Coing est complémentaire des AMAP et autres systèmes de paniers hebdomadaires, en proposant des horaires d’ouverture et des modes de distribution plus accommodants, ainsi qu’un plus grand choix de produits. A l’opposé de la grande distribution, elle veille à limiter au maximum les emballages de ses produits. L’Epicerie du Coing, c’est aussi un espace d’échange et de convivialité, entre producteurs et consommateurs et entre consommateurs.

Pays’en ville est en lien avec de nombreuses autres structures œuvrant dans le domaine de l’agriculture et/ou de la solidarité (l’ADEAR, Terroir bio, la Scop EPICE, le café associatif le 3C, la Ressourcerie huile de coude et matière grise,…) et l’Epicerie du Coing est soutenue par Filière Paysanne, les épiceries ADELE, Solid’arles et la Courte échelle, structures qui expérimentent des modèles d’épiceries paysannes depuis plusieurs années.

2 Commentaires
  • Avatar
    Les délices de Plume
    Posté à 17:59h, 20 mai Répondre

    Ca a l’air très sympa, à quand une antenne sur Marseille? 😉

    • Caroline
      Caroline
      Posté à 06:48h, 21 mai Répondre

      Oui, c’est un beau projet. Ils viennent juste d’ouvrir mais j’espère que ça marchera pour eux et qu’ils pourront s’agrandir dans d’autres villes !

Poster un commentaire