Fêter le Noel russe à Aix : une expérience unique !

Caroline
12 janvier 2014
430 Views
4 Comments

Noel russeAppréciant depuis longtemps la culture russe, j’ai eu le grand plaisir de participer à la célébration du Noël russe à la Datcha Kalina, association d’amitié, de culture et d’échanges franco-russes d’Aix et du Pays d’Aix. Mon mari et moi avons partagé avec une quarantaine de convives les différentes traditions et mets de cette fête qui se célèbre dans la nuit du 6 au 7 janvier.

Caline et Patrick Reynier nous ont accueillis dans leur magnifique datcha décorée aux couleurs du Noël russe avec la cérémonie du pain et du sel. Il faut prendre un morceau de pain, élément essentiel du repas quotidien, le tremper dans le sel, denrée rare par le passé, et le manger en buvant de la vodka. Nous avons ensuite choisi un chapeau pour mon mari et une coiffe pour moi pour se mettre dans l’ambiance.IMG_4413

Des millions de Russes ont donc fêté le Noël orthodoxe le 6 janvier, l’Eglise russe ayant conservé l’ancien calendrier julien, contrairement aux catholiques, aux protestants et à d’autres Eglises orthodoxes qui suivent le calendrier grégorien en vigueur en Occident.

Une table abondante

A cette occasion, la table du repas était recouverte de foin pour rappeler la crèche. Par dessus, on dresse une nappe blanche et le dîner est normalement composé de 12 plats (comme les apôtres): blini, poissons, pieds de porc et de veau en gelée, cochon de lait farci de kacha, tête de porc au raifort, saucisson maison, rôti, pains d’épice au miel et, bien sûr l’oie rôtie.
Pour notre part, nous avons dégusté des zakuskis, amuse-bouches du mont Ararat, du Borchtch, soupe traditionnelle russe à base de chou et betterave, du Chouba ou Hareng sous sa pelisse, un incontournable de la cuisine russe, du bœuf Strogonoff, émincé de bœuf aux champignons et sa sauce crème, accompagné de son sarrasin, des blinis, et du thé russe Prince Vladimir. Autant de mets savoureux que je découvrais, même s’il faut reconnaître qu’ils ne sont pas spécialement allégés !

Un sens inné de la fête et de l’hospitalité

IMG_4441Entre chaque plat, nos hôtes, accompagnés de membres de l’association et de Vagan, chanteur russe à l’incroyable voix de basse, nous ont régalés avec des évocations de la Russie éternelle, des chants traditionnels et des danses. Je peux sincèrement dire que les Russes savent faire la fête, nous avons entonné les airs les plus connus avec eux, tourbillonné, tapé des mains… J’ai vraiment apprécié cette ambiance unique dans un lieu unique, on avait oublié qu’on se trouvait dans la campagne aixoise et j’ai eu une pensée émue pour mon aïeul originaire de Russie et pour qui j’ai un attachement particulier !

Je vous invite à visiter le site de Datcha Kalina qui propose des activités culturelles toute l’année, dont des concerts, des cours de russe ou de cuisine. J’attends le prochain Noël russe avec impatience !

Toutes les photos sur la page Facebook de Gourmicom.

A lire :

Un plat typiquement russe : le hareng sous sa pelisse

Le bortsch, potage russe traditionnel

Le boeuf Stroganoff, délicieux plat russe au paprika

Une salade russe originale, le bracelet de grenades

 

 

Vous pourriez être intéressé

Partez en Grèce avec ces crevettes saganaki
Plats
1071 vus
Plats
1071 vus

Partez en Grèce avec ces crevettes saganaki

Caroline - 21 mai 2018

Aujourd'hui, je vous emmène en Grèce avec ces crevettes saganaki, délicatement relevées et accompagnées d'un délicieux fromage de brebis. Je…

Un délicieux cake aux tomates séchées, jambon et parmesan
Plats
2465 vus
Plats
2465 vus

Un délicieux cake aux tomates séchées, jambon et parmesan

Caroline - 20 mai 2018

Voici une recette de cake salé aux tomates séchées, jambon et parmesan, avec ou sans gluten, qui vous fera voyager dans…

Craquez pour la pavlova aux fraises et aux noisettes
Desserts
2364 vus4
Desserts
2364 vus4

Craquez pour la pavlova aux fraises et aux noisettes

Caroline - 19 mai 2018

Voici une recette que j'apprécie énormément : la pavlova aux fraises et aux noisettes. La pavlova a été inventée dans…

4 Responses

  1. Pingback: Hareng sous sa pelisse | Gourmicom

  2. Pingback: Le bortsch, potage russe national | Gourmicom

  3. Pingback: Boeuf Stroganoff | Gourmicom

  4. Pingback: Une salade russe originale, le bracelet de grenades | Gourmicom

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.