Suivez-moi dans mon détour gourmand par Marignane

Caroline
19 septembre 2017
303 Views

Comme vous le savez, je suis une épicurienne et j’aime partager mes bonnes adresses avec mes ami(e)s. Aujourd’hui, je suis allée faire un détour gourmand du côté de Marignane, la ville natale de mon père.

J’y ai (re)découvert 18 adresses de restaurants et de boutiques gourmandes de très grande qualité, tenus par des personnes passionnées. J’ai passé de longs moments à discuter avec certaines tant elles étaient intarissables.

Je n’ai qu’un conseil à vous donner, allez manger et consommer chez elles. Elles le méritent, elles travaillent très dur pour vous donner le meilleur. Elles ont besoin de nous tous pour continuer à vivre décemment de leur passion !

Le Bistrot du cours

Mickaël Farlet et Mathieu Fauchon accueillent leurs clients dans leur chaleureux restaurant-bar à vins situé en plein centre-ville depuis 3 ans.

Mickaël est tombé très tôt dans la marmite et exerce depuis 26 ans en tant que Chef. Pour lui, la cuisine est une vraie passion. Il aime travailler tous les produits, du moment qu’ils sont frais. « Chez moi, c’est la cuisine du marché. Les gens viennent pour manger frais et, au maximum de saison. En fait, peu importe le plat, l’essentiel, c’est qu’ils soient contents en sortant de chez moi. Il y en a pour tous les goûts et toutes les bourses (de 12€ à 28€) », explique Mickaël.

Il change sa carte tous les mardis, on y retrouve invariablement 2 salades, 1 hamburger maison, 1 poisson, 1 viande et 1 pâte. « Nous sommes maintenant connus pour nos tartares, j’ai créé 17 recettes originales (asiatique, corse, italien..). Chaque semaine, mes clients peuvent en déguster une différente. Ils ne se lassent jamais de cette façon, » conclut Mickaël.

Restaurant ouvert du lundi au samedi :

  • Du lundi au mercredi : matin et midi
  • Du Jeudi au samedi : matin, midi et soir – Afterwork le jeudi

BRASSERIE MIRABEAU

Nora et Jean-Pierre, les propriétaires de la Brasserie Mirabeau située en plein centre-ville, proposent des plats faits maison, élaborés à partir de produits frais. Ils sont ouverts du lundi au samedi de 7h à 20h.

« Ma cuisine est métissée, un peu comme moi. J’aime autant cuisiner des spécialités corses que des plats provençaux (aïoli) ou berbères (couscous). Tous les plats corses  sont réalisés des produits en provenance directe de l’Ile de Beauté (flan à la châtaigne revisité, tiramisu à la châtaigne…), » nous fait saliver Nora.

« Je n’ai plus de carte, je fais des suggestions quotidiennes, qui vont du pavé de rumsteck à la salade italienne, en passant par les beignets de morue à la provençale, le camembert rôti farci à la rose ou les arancini aux sardines. J’aime innover, en fonction du marché et de mon inspiration, » s’amuse-t-elle.

Chefs en Provence

Depuis 3 ans et demi, le restaurant « Chefs en Provence » située dans le Hall 1 de l’aéroport Marseille-Provence, propose un concept original. Tous les trois mois, un Chef étoilé signe des plats axés sur la Provence, en parallèle avec le Chef en résidence qui signe l’autre partie de la carte, en partenariat avec la Villa des Chefs à Aix. Dominique Frérard, le généreux Chef des Trois Forts à Marignane est l’auteur de la carte du moment. On en salive, rien qu’en en découvrant quelques détails : fraîcheur de poulpe, poupeton de boulghour au pesto de légumes, mousseline de courgettes, travers de dorade royale… Le talentueux Sébastien Richard le succédera dans quelques semaines.

L’établissement est ouvert tous les jours, de 9h à 18h, mais organise ponctuellement des soirées à thèmes.

La Cadière

Catherine et Olivier Jacquin proposent une cuisine gastronomique, traditionnelle française dans leur charmant établissement. Situé Avenue Guynemer à deux pas du centre-ville, ce dernier dispose de plusieurs avantages, comme un parking dans la cour intérieure et une terrasse ombragée.

Catherine a choisi le métier de restauratrice par passion, il y a déjà 28 ans. Elle oeuvre maintenant en soutien de son équipe de cuisine composée d’un Chef, de deux apprentis et d’un aide cuisinier. Olivier est en salle et distille sa bonne humeur à chaque service.

A la Cadière, tout est fait maison, avec des produits frais et de saison. « Nous proposons une formule à 19,50€ pour le déjeuner, ainsi qu’un menu à 33€ (entrée, plat, dessert). Le soir, cela va 24,50€ à 60€ suivant le nombre de plats », précise Catherine. Parlons un peu de ces plats gourmands qui font rêver : filet de dorade rôti , écrasé de pomme de terre sauce bouillabaisse, tapas de gambas croustillante en kadaïf sauce aigre douce, fricassée de poulpes des calanques en persillade, croustillant d’épaule d’agneau confite au citron et romarin, brochette de magret de canard au vinaigre de framboise…

Catherine et Olivier organisent également des soirées à thèmes (champignons, beaujolais nouveau, foie gras, saint-jacques, bouillabaisse). Ils vous accueillent du mardi au dimanche midi, sauf le mardi soir.

Le Cocotier

Depuis 1989, Dany Régis-Constant nous fait voyager au pays de ses origines, les Antilles. Dans son restaurant de la Rue du Maréchal Salan, il nous fait découvrir toutes les saveurs du soleil, avec ses acras, ses boudins, ses colombos et ses rougails. Il ne se contente pas de nous de faire partager sa passion au travers de ses plats, puisque tous week-ends, il organise des soirées dansantes.

« J’ai choisi la cuisine par vocation. Mon papa était d’origine créole et pour moi, c’était comme une évidence de perpétuer la tradition. Je me suis installé à Marignane car j’ai aménagé mon établissement dans la maison de mes parents, c’est vraiment une histoire de famille, » explique Dany. En semaine, il propose un plat du jour à 12€ et un menu à 22€. Le week-end, on peut se régaler pour 25€ à 30€.

La Crémaillère

Laurent Cabre, le propriétaire de la Crémaillère, est intarissable sur le charme indiscutable de son établissement situé Rue René Cailloux. Tout chez lui invite à la détente, que ce soit l’ancienne bâtisse du 19e siècle pleine de cachet, la salle avec sa cheminée, la « vraie-vieille » décoration avec ses tableaux anciens et ses meubles chinés, le petit jardin fleuri avec sa pergola… « Chez nous, tout est ancien et vrai à la fois », s’amuse Laurent.

« Dans la cuisine, c’est ma femme le Chef et elle est secondée par son équipe. Nous privilégions la cuisine d’antan et de maintenant. Tout est entièrement fait maison, avec des produits frais et de saison. », conclut Laurent. Le restaurant est ouvert tous les midis du lundi au samedi. Le samedi soir, Laurent et Isabelle proposent des menus à thème (corse, Sud-Ouest…) qui ravissent les amateurs de bons petits plats traditionnels.

Le D.LISS

Xavier Leleu, le Chef du restaurant contemporain « Le D.llis » et son équipe, proposent des formules sur mesure à ses clients. « Notre restaurant est ouvert à tous les publics et dispose d’un parking gratuit et sécurisé. Grâce à nos différentes offres, toutes les bourses peuvent venir chez nous déguster de la cuisine provençale, » explique Xavier.

L’examen de la carte fait effectivement saliver (salades gourmandes, carpaccio de poulpe, mille-feuilles de poivrons et aubergines au fromage frais, souris d’agneau confite, aubergine blanche farcie, filet de boeuf poêlé, panisses et verjus de raisins, risotto de gambas, 3 sortes d’hamburgers maison…). Détail intéressant : les fruits et les légumes sont issus de l’agriculture biologique. Le D.llis est ouvert tous les jours, pour les services du midi et du soir.

Les Folies

Tandis que Mikaël Spiotta est derrière les fourneaux du restaurant « Les Folies », situé dans l’ancien cinéma de Marignane, son épouse Virginie s’active en salle.

Mikael a travaillé 12 ans dans la brasserie familiale, « Le Trocadéro » à Grand Littoral (200 couverts par jour). Il y a acquis une solide expérience de la restauration, dès l’âge de 16 ans. En octobre 2015, il a décidé de créer sa propre entreprise en rachetant les Folies.

Mikaël prépare une cuisine traditionnelle, à partir de produits frais. En plus de la carte et de 5 menus différents, il propose quotidiennement un plat et une suggestion du jour différents. Il y en a pour tous les goûts (burgers, salades, viandes, poissons…). Le jeudi, il régale les gourmands avec son couscous maison, le vendredi avec son aïoli et le samedi avec ses moules-frites à volonté.

Le restaurant « Les Folies » est ouvert du lundi au samedi de 12h à 15h et les vendredis et samedis de 19h à 22h30.

Les Cinq Délices

Alexandra Mougammadaly et son mari Kassly tiennet le restaurant « Les Cinq Délices », depuis août 2015. Les plats sont de cinq origines différentes ( française, vietnamienne, thaïlandaise, italienne et indienne)., d’où le nom de l’établissement, et l’éventail de préparations culinaires très large (tandoori, massala, pâtes carbonara, Luc lac vietnamien…). « Nous avons géré il y a quelques années le restaurant asiatique, « Le Dragon de Jade ». On a rajouté la cuisine italienne car ce sont mes origines, « explique Alexandra.

Tout est fait maison (raviolis, nems, samossas, desserts…) et les légumes sont coupés du jour. Alexandra met un point d’honneur à travailler des produits frais. « J’essaie au maximum de se servir chez les producteurs locaux, comme les fruits et légumes de ce maraîcher sur la route de Châteauneuf ».

Le restaurant « Les Cinq Délices » est ouvert tous les jours, de 10h30à 15h et de 18h30 à 22h30, sauf le lundi et le mercredi soir.

Le Palun

Aurélien Daluzeau oeuvrait depuis quelques années au Palun, cet établissement situé dans la ZI la Palun sur la RD9, quand il a eu l’opportunité de le racheter. Avec son équipe de cuisine, il propose une cuisine française et méditerranéenne 100% faite maison (couscous, paëlla, moules frites, pieds paquets, poissons frais, salades, pizza…). Aurélien travaille beaucoup avec le menu du jour et l’ardoise hebdomadaire de spécialités  et sa carte évolue tous les 3-4 mois.

Le restaurant vous accueille tous les midis du lundi au vendredi de 9h à 15h30. Sans oublier les soirées du samedi ouvertes au public (salsa, années 80…) ou privées (anniversaire, baptême, mariage…).

« Nous avons fait beaucoup de travaux à l’intérieur pour aménager les salles de restauration et de réception. Maintenant, nous allons nous attaquer à l’extérieur pour rendre le restaurant encore plus attractif, » conclut Aurélien.

L’Escapade

Luc Ganci a ouvert la brasserie « L’Escapade », située à l’entrée du centre E. Leclerc, en avril 2016. « J’ai tenu des restaurants à Paris, New York, Stockholm et Londres. J’ai gardé des influences de ces villes. Pour le choix des plats, on se concerte avec mon Chef de cuisine. Je lui fais part de mes idées autour d’un produit et il les transforme en semi-gastronomique. Comme il vient de la gastronomie, il les sublime grâce aux saveurs et au dressage. Le service est digne des grosses brasseries lyonnaises et parisiennes, » s’enthousiasme Luc.

Tout est fait maison, avec des produits frais et de saison. Les plats imaginés par Luc ouvrent l’appétit rien qu’en en lisant la description (gratin de macaronis aux cèpes avec sa tranche de foie gras, salade périgourdine façon landaise, hamburger maison, wok de volaille, encornets sautés à la provençale…). Les tarifs sont raisonnables : 11,90€ pour le plat du jour et 14,90€ pour la formule plat + dessert.

J’ai beaucoup aimé la décoration industrielle et zen. Cela donne une ambiance moderne et décontractée, qui rappelle les restaurants new yorkais. L’Escapade a beau être située sur le parking du centre commercial Leclerc, elle a une entrée indépendante et elle fonctionne vraiment comme un établissement à part.

Luc vous accueille tous les jours, sauf le dimanche, de 10h à 18h. Il organise des soirées à thèmes les vendredis et samedis soirs pour le plus grand plaisir des amateurs de danse et de bons petits plats.

Au ptit bonheur

Dans son restaurant situé rue Jean Jaurès, « Au ptit bonheur », Burhan prépare des spécialités turques, grecques et arméniennes depuis 2014, avec son épouse. Chez lui, tout est frais et fait maison, avec des légumes de saison.

Il offre l’entrée (les mezze) et les amateurs de cuisine méditerranéenne se laisseront tenter, suivant la saison, par les feuilles de vigne, les feuilles de brick au fromage, les aubergines farcies, la moussaka à commander à l’avance), les poivrons farcis. Les prix sont très raisonnables car le plat du jour coûte 8€ (2 différents chaque jour) et les grillades 10€.

Les desserts feront plaisir aux gourmands, comme les baklavas, le riz au lait ou la mousse au lait (3€). Burhan vous accueille pour les services du midi et du soir, sauf le dimanche.

Via Napoli 

Au restaurant Via Napoli, situé près du rond-point de l’Hélico, on retrouve une cuisine italienne et napolitaine depuis 5 ans. Michel Espositio, le gérant, explique que même le staff est napolitain. La salle principale, qui peut accueillir jusqu’à 80 personnes, est claire et aérée, sans oublier la terrasse très agréable avec ses 50 places assises. Avant de monter les escaliers menant au restaurant, je ne me serais jamais doutée que tout en haut se cachait cet établissement si spacieux et convivial.

Il va se ravitailler lui-même deux fois par mois en Italie pour être sûr de la qualité des produits. « On s’adapte aux saisons, toujours avec des produits frais. Les entrées à base de charcuteries et fromages italiens connaissent un franc succès. Je sers aussi beaucoup de pâtes mais mes clients apprécient aussi les spécialités de poisson et de viande, » précise Michel. Fin septembre, il ouvrira une nouvelle pizzeria à Saint-Victoret.

Via Napoli est ouvert midi et soir, sauf le dimanche. Les prix sont assez raisonnables : 15€ environ pour les pâtes et 17€ environ pour les viandes.

L’épicerie fine d’Alessio

Luigi Di Rosa a ouvert la boutique « L’épicerie fine d’Alessio » en février 2017 avec sa compagne. « J’étais dans le terrassement et elle dans le domaine bancaire. Etant Marignanais et épicuriens, on a eu envie de se lancer dans cette aventure. Nous avons eu deux ans de travail en amont pour trouver les produits et les fournisseurs. Nous voulions vraiment des articles qu’on ne retrouve nulle part ailleurs et notamment dans la grande distribution, » explique avec beaucoup de passion Luigi.

Les gourmands peuvent trouver chez lui des confitures cuites à l’ancienne au chaudron du Centre de la France, de chips artisanales de l’Aveyron, du vin bio de Sicile, du vin de Suriane à Saint-Chamas (au même tarif qu’à la cave), de la mozzarella et de la brousse de la Maison Castellano à Eguilles, de la charcuterie corse, italienne et sicilienne, du saucisson lyonnais, des olives et de l’huile d’olive Kalamata, du thé et des tisanes bio, des fromages italiens (pécorino, parmesan…), du champagne, du cidre, du pastis Janot, des limonades siciliennes, du pain d’épices, des meringues, des épices, des vinaigres, des huiles… Une véritable caverne d’Ali Baba gourmande !

Luigi vous accueille du mardi au samedi de 9h à 14h et de 16h30 à 19h30, le dimanche de 9h à 12h30.

L’art de la bière

Azia Brahim et Didier Muller ont ouvert leur cave à bières, « L’Art de la Bière », en juillet 2016. Dans une autre vie, Didier travaillait dans l’informatique. Comme c’est un passionné de bières, Azia lui a offert le « Guide artisanale des bières de France ». A la lecture de cette « bible », Didier a eu envie de créer sa propre entreprise autour de la bière.

Dans leur joli magasin, Azia et Didier ont rassemblé 400 références de bières artisanales françaises, des produits d’épicerie fine sucrés et salés, du chocolat, des liqueurs, des vins de la région… Ils privilégient tout ce qui est local et issu des circuits courts.

« Ici, les gens aiment la bière mais ce ne sont pas des spécialistes comme chez moi, en Alsace. Nous les guidons donc dans ce qu’ils apprécient tout en leur faisant découvrir de nouvelles saveurs. Nous faisons aussi office de boutique de cadeaux car désormais, la bière et les produits d’épice fine constituent de beaux cadeaux gourmands, » explique Didier. « Et enfin, nous livrons aussi les professionnels et nous travaillons avec des Chefs sur les accords mets et bières. Nous organisons des soirées à thèmes pour partager notre passion avec nos clients, » conclut Didier.

Cave Coopérative « Les Vignerons du Mistral »

Les Vignerons du Mistral sont nés en 1997 du regroupement de trois caves coopératives des Bouches-du-Rhône : Berre, Velaux et Marignane. Ils regroupent une cinquantaine de viticulteurs, vinifient environ 400 hectares de vignes réparties entre 180 hectares AOP Coteaux d’Aix-en-Provence et 210 hectares de Vin de Pays des Bouches-du-Rhône.

En ce qui concerne la cave de Marignane, il ne reste malheureusement plus qu’un viticulteur à Gignac. Tout est vinifié à Berre, la maison mère. Qu’à cela ne tienne, on peut acheter du très bon vin en bouteille, en vrac et en cubi. On peut également faire ses emplettes en épicerie. Les amateurs ne s’y sont pas trompés puisqu’ils sont nombreux à venir acheter leur précieux nectar.

Cécile, Laurence et Valérie vous accueillent avec une grande amabilité du lundi au samedi, de 9h à 12h et de 14h30 à 18h30.

Poissonnerie du 8 mai

Jean-Marc Male, ancien cuisinier, est passionné par son métier. Cela fait 11 ans qu’il est poissonnier et écailler à Marignane. Il s’est pris de passion pour le poisson qu’il aime faire apprécier à ses clients.

Etant donné que je suis une grande fan de fruits de mer et de crustacés, je n’ai pu qu’être séduite par son offre de plateaux de fruits de mer, allant de 29,90€ à 119,90€. Sans oublier les plateaux de poissons frais et de crustacés spécial plancha.  Cerise sur le gâteau : Jean-Marc propose maintenant un grand choix d’huîtres grand cru. Les amateurs pourront déguster toute une sélection de prestige !

J’ai aussi dégusté ses salades de crevettes et poulpes, que je vous recommande. Très souvent, ce dernier est trop dur ou caoutchouteux. Là, vous allez aussi vous régaler !

P1080567Non content de sélectionner les meilleurs poissons, crustacés et fruits de mer, Jean-Marc s’est constitué un beau coin épicerie fine de la mer. C’est là où j’ai découvert le caviar Pétrossian, qui est vraiment excellent. Je vous avoue que j’avais déjà goûté du caviar auparavant et je n’avais pas du tout aimé : j’avais l’impression de manger du sel. Celui qu’a sélectionné Jean-Marc est doux et craquant. Un vrai régal ! Seul bémol : son prix. En effet, il coûte à partir de 59€ les 30g. C’est un peu cher mais je me dis que, pour une soirée en amoureux ou pour les Fêtes, on peut faire une petite folie !

La Poissonnerie du 8 mai est ouverte tous les jours de 8h à 13h et de 16h30 à 19h30, non stop le samedi

Intercaves

Patrick Jardi, ancien responsable des ventes dans la grande distribution, a ouvert sa boutique Intercaves de 130m² à l’été 2016. Il est désormais caviste-conseil. Il a choisi la franchise Intercaves pour avoir un choix très large dans différents domaines liquides.

Au total, il dispose de plus de 1 400 références (bières, whisky, rhums, bières, champagnes…) et 600 références de vins de toutes les régions dans tous les formats. Sans oublier l’épicerie fine et les accessoires d’oenologie.

Patrick aime partager sa passion avec ses clients. Tous les 20 du mois, il organise la soirée spéciale « le 20 du mois ». Il anime également des cours oenologie, des soirées spiritueux, bières… Il vous accueille du mardi au samedi de 9h30 à 19h30 et le dimanche de 10h à 13h.

Et n’oublions pas le très beau marché de Marignane tous les mardis et samedis, où vous pourrez notamment retrouver Stéphane Scortica, maraîcher dans le Quartier du Beausset. Que de souvenirs, j’adorais y aller avec ma grand-mère Odette !

Et voici leurs adresses pour leur rendre visite et apprécier leur travail :

Le Bistrot du Cours
34 Avenue Jean Jaurès 13700 Marignane

Brasserie Mirabeau
18 Cours Mirabeau 13700 Marignane

Chefs en Provence
Aéroport Marseille Provence – Hall 1 13700 Marignane

La Cadière
5 Avenue Guynemer 13700 Marignane

Le Cocotier
53 Avenue Raoul Salan 13700 Marignane

La Crémaillère
11 Rue René Cailloux 13700 Marignane

Le D. Liss – Hôtel Pullman Aéroport
Aéroport Marseille Provence
Le Pullman Boîte Postale 50 13728 Marignane

Les Folies
82 Avenue Jean Jaurès 13700 Marignane

Les Cinq Délices 
20 Cours Mirabeau 13700 Marignane

Le Palun
ZI La Palun D9 13700 Marignane

L’Escapade
32 Chemin de Saint-Pierre 13700 Marignane

Au p’tit bonheur
124 Avenue Jean Jaurès 13700 Marignane

Via Napoli
Avenue du 8 Mai 1945. Rond-point de l’Hélicoptère 13700 Marignane

Poissonnerie du 8 mai
CC la Barque 13700 Marignane

Intercaves Marignane
Rond Point de la Barque – Avenue du Général de Gaulle 13700 Marignane

L’épicerie fine d’Alessio 
31 Avenue Jean Mermoz 13700 Marignane

L’Art de la Bière
1bis rue Saint-Exupéry 13700 Marignane

Cave Coopérative « Les Vignerons du Mistral »
7 avenue de la 1ère Armée Française 13700 Marignane

Article rédigé en partenariat avec l’Office de Tourisme de Marignane www.tourisme-marignane.com

You may be interested

Epatez avec cette verrine aux crevettes et pamplemousse
Entrées
401 vus
Entrées
401 vus

Epatez avec cette verrine aux crevettes et pamplemousse

Caroline - 17 décembre 2017

J'ai toujours aimé cette recette de ma mère, très simple et délicieuse, de verrine aux crevettes, pamplemousse et pomme verte.…

Cupcake à la vanille et à la crème aux noisettes
Desserts
715 vus
Desserts
715 vus

Cupcake à la vanille et à la crème aux noisettes

Caroline - 16 décembre 2017

Je le reconnais, le cupcake à la vanille et à la crème de noisettes est mon péché mignon. Je fonds…

« L’Italien » à Aix : mon traiteur italien préféré
Mes adresses
309 vus
Mes adresses
309 vus

« L’Italien » à Aix : mon traiteur italien préféré

Caroline - 15 décembre 2017

J'aime toutes les cuisines du monde mais j'avoue un petit faible pour les cuisines provençale et... italienne (peut-être dû à…

Leave a Comment

Your email address will not be published.