Verrines mascarpone-coco et poires

Verrines mascarpone-coco et poires

Aujourd’hui, je partage avec vous la délicieuse recette de ces verrines mascarpone-coco et poire. Ce dessert, assez original, va ravir les papilles des grands et des petits.

Les personnes mangeant sans gluten et sans lactose pourront se faire plaisir sans arrière pensée, en choisissant les ingrédients appropriés.

Je tiens à dire que je n’ai aucun partenariat avec les marques que je cite dans cette recette. Ce sont juste des produits que j’utilise habituellement et que j’ai voulu partager avec vous.

Ingrédients pour 3 ou 4 verrines selon leur taille :

  • 2 pots (250 g) de spécialité fermentée au lait de coco non sucrée bio (Harvest Moon),
  • 80 g de mascarpone bio sans lactose,
  • 2 poires bio mûres,
  • De la cannelle en poudre,
  • 2 cuillères à café environ de sucre de bouleau (Xylitol) ou autre sucre extra fin de votre choix
  • 6 à 8 biscuits petit-beurre sans gluten (Schär) ou autres biscuits petit-beurre de votre choix

Commencez par préparer les poires.

Lavez et séchez les poires. Coupez-les en deux, retirez-leur le cœur et les pépins et détaillez-les en dés. Faites cuire ceux-ci 5 minutes environ, dans une poêle légèrement huilée, en mélangeant régulièrement.

Deux minutes avant la fin de la cuisson, saupoudrez les dés de poire du sucre de votre choix et de ½ cuillère à moka de cannelle. Mélangez à nouveau.

Préparez le mascarpone et la spécialité fermentée au lait de coco

Dans un bol, fouettez le mascarpone, la spécialité fermentée au lait de coco et le sucre jusqu’à l’obtention d’une crème homogène et onctueuse. Goûtez et ajoutez un peu de sucre si nécessaire. Réservez.

Procédez au montage des verrines
Cassez 1 biscuit en morceaux grossiers dans le fond de chaque verrine. Ensuite, remplissez celles-ci aux ¾ de crème mascarpone-coco à l’aide d’une poche à douille ou d’une petite cuillère. Pour terminer, ajoutez une couche de poires sur chaque verrine.

Servez frais.

Si vous avez aimé cette recette, n’hésitez pas à me laisser un commentaire.

Crédit photo : Caroline Générosi

No Comments

Post A Comment