Le Gigot bitume, plat star des BTP

Caroline
22 avril 2014
1204 Views

Roasted european pork knuckle on wood platter with vegetable garnish.Voilà un nom étrange pour un mets délicieux ! Et pourtant, ce plat est emblématique des Travaux Publics français. J’en ai connu l’existence voilà 9 ans, à cause d’un questionnaire du concours « Reporter Travaux Publics ». A la question 8 : quel plat s’inscrit au menu de la Ste-Barbe traditionnellement fêtée sur les chantiers (et lors des fins de chantiers TP). Réponses : a) le gigot bitume b) le veau macadam c) le poulet asphalte. Une rapide enquête a abouti au « Gigot bitume ».

Voici la recette :

A l’issue d’un gros chantier de BTP, réunir tous les acteurs (ouvriers de tous les corps de métiers impliqués, techniciens, ingénieurs, maître d’oeuvre…).

Dans un fondoir (tâche des asphalteurs), fondre du goudron utilisé dans l’imperméabilisation de diverses parties de l’ouvrage à 180°C (comme un four à thermostat 6-7 à la maison).

Envelopper le ou les gigots d’agneau, après badigeonnage à l’huile aux aromates, au piquage à l’aïl, sel et poivre…, dans plusieurs couches de papier aluminium et kraft.

Ficeler la ou les papillotes avec du fil de fer et suspendre la viande emballée puis l’immerger dans le bitume fondu.

Compter 25 minutes de cuisson, propice à l’apéro en commun.

Retirer les gigots emmaillotés et les plonger dans l’eau froide.

Ensuite déshabiller la viande et la découper.

Le ou les préposés à la tâche ayant bien officié, sans se brûler, sont faits asphalteurs d’honneur. « In Asphalto Epularum Voluptates », sorte de devise des BTP, c’est à dire « Dans le bitume, les plaisirs de la nourriture ». Car, selon de nombreux témoignages, la viande ainsi cuite est exceptionnelle de goût et de tendreté,… sinon de tendresse.

M. Wirth, maître d’oeuvre du Conseil Général 13, et Chef d’arrondissement nous l’a confirmé. La légende dit que la tradition du « gigot bitume » au temps de Noë qui imperméabilisa son arche avec du goudron, en prévision du Déluge. Le reliquat de bitume aurait permis de cuisiner « chaud ».

Conseil : Pour bénéficier sans risques de ce mets, engagez-vous, rengagez-vous dans les BTP. Sinon évitez !

Crédit photo : © etiennevoss – Fotolia.com

Vous pourriez être intéressé

Muffins sans gluten aux orangettes confites
Desserts
146 vus
Desserts
146 vus

Muffins sans gluten aux orangettes confites

Caroline - 15 janvier 2019

Aujourd'hu, je partage avec vous cette délicieuse recette de muffins aux orangettes sans gluten. Ils seront parfaits pour le petit-déjeuner,…

Wok aux oeufs, coeurs de palmier et germes de soja
Plats
131 vus
Plats
131 vus

Wok aux oeufs, coeurs de palmier et germes de soja

Caroline - 14 janvier 2019

Aujourd'hui, je partage avec vous cette recette antigaspillage de wok aux oeufs, coeurs de palmier et germes de soja. J'ai…

Un savoureux tian de poulet à la patate douce
Plats
1002 vus
Plats
1002 vus

Un savoureux tian de poulet à la patate douce

Caroline - 13 janvier 2019

Aujourd'hui, on donne dans la cuisine fusion avec un mariage de la cuisine méditerranéenne avec la sud-américaine. Pour ce délicieux tian…

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.