Affichage obligatoire des allergènes sur les menus à partir du 13 décembre

Caroline
16 décembre 2014
148 Views
2 Comments

100% BiogemüseGrâce à la refonte des règles alimentaires au niveau européen, les personnes souffrant d’allergies alimentaires devraient y voir plus clair quand elles vont manger au restaurant. En effet, depuis le 13 décembre, l’affichage des allergènes devient obligatoire sur tous les aliments et sur les menus. Cette nouvelle mesure a mis 3 ans pour entrer en vigueur, tant elle a rencontré d’oppositions et de résistances de la part des lobbies de l’industrie agrolimentaire. Petit bémol : le décret d’application ne devrait pas intervenir avant la fin de l’année, ce qui signifie qu’il n’y aura pas de contrôle avant !

Ainsi, la présence des 14 allergènes les plus courants (arachides, lait, noix,…) devra être très clairement indiquée dans tous les plats, les produits vendus en boulangerie, dans les boutiques en ligne… avec des chiffres et des noms, et non des pictogrammes ou des symboles. Concernant les biscuits ou friandises à l’huile et aux graisses « végétales », les fabricants devront désormais préciser s’il s’agit d’huile de palme, de tournesol ou autre. Les ajouts d’eau ou des protéines devront être identifiées et les « poissons » ou « viandes » reconstituées ne pourront plus passer pour des « vraies ». Sans oublier les « nanomatériaux manufacturés », si néfastes pour la santé, qui devront être signalés, mettant ainsi fin au flou artistique entourant cette pratique dans l’industrie.
 –
Les viandes porcine, ovine, caprine et de volaille feront l’objet d’une indication obligatoire d’origine imposée jusque-là à la seule viande bovine. Idem pour l’origine des poissons, avec leurs noms commercial et d’espèce, leur zone de capture et l’engin de pêche utilisé. Les mousses au chocolat et saucissons ne sont pas concernés pour le moment par cet étiquetage nutritionnel et l’affichage de ces données ne sera obligatoire qu’à partir du 13 décembre 2016.
 –
Personnellement, je trouve que c’est une très bonne chose. Ras le bol de se faire prendre pour des gogos par l’industrie agroalimentaire qui nous fait ingurgiter toutes sortes de produits plus ou moins nocifs à notre insu. Ou alors si j’achète un produit reconstitué par exemple, je veux le faire en tout état de cause et ne pas être grugée ! Quand on voit les reportages sur Arte sur le saumon dans lequel on injecte de l’eau et qu’on colmate avec du gluten…, on peut se dire que cette nouvelle règle assainira les rayons des magasins. Cependant, est-ce que les contrôles seront réellement réalisés et dans quelles conditions ? On peut quand même être sceptique quant à la suite donnée à cette nouvelle réglementation. L’objectif est très louable, reste maintenant à voir comment elle va être appliquée !
A lire
 –

Vous pourriez être intéressé

Boeuf mijoté aux champignons et carottes
Plats
703 vus
Plats
703 vus

Boeuf mijoté aux champignons et carottes

Caroline - 25 février 2018

J'adore les plats mijotés, je trouve qu'ils sont non seulement très savoureux et faciles à préparer. Il faut juste penser…

Wok de poulet à l’ananas et aux oignons
Plats
1471 vus2
Plats
1471 vus2

Wok de poulet à l’ananas et aux oignons

Caroline - 24 février 2018

J'aime particulièrement les plats d'inspiration asiatique, ils sont toujours équilibrés et peu gras. Aujourd'hui, j'ai choisi de partager avec vous…

Une soupe originale aux maïs et quinoa
Plats
666 vus
Plats
666 vus

Une soupe originale aux maïs et quinoa

Caroline - 23 février 2018

Aujourd'hui, on se régale avec cette soupe originale aux maïs et quinoa. Une fois de plus, j'ai privilégié la cuisine…

2 Responses

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.