Une recette anti-gaspi à base de fromages : mon Vieux Joseph

Caroline
2 juin 2016
1471 Views
8 Comments

recette anti-gaspi fromages« Mon Vieux Joseph ». Drôle de nom pour une spécialité fromagère ! C’est un secret de mon grand-père Joseph que je vais partager avec vous, par le biais du témoignage de mon père Jean-Pierre. Et une recette anti-gaspi par la même occasion pour les lendemains de gros repas !

« Marcel Proust avait sa Madeleine, moi des souvenirs d’arômes puissants qui s’exhalaient de la préparation fromagère de mon paternel.

A la montagne, jadis, l’argent étant rare, on ne jetait rien ! Surtout pas le fromage. Or parfois il sèche ou devient trop coulant, sent fort ou pue même… Alors, on faisait preuve de créativité !

Imaginez qu’il vous reste du Roquefort très sec (ou du Gorgonzola ou autre Bleu de Bresse…), du Camembert qui s’écoule telle la lave de l’Etna, du fromage blanc, du Munster ou du Maroilles à l’odeur démoniaque, un peu de Banon oublié très longtemps dans ses feuilles. Enfin, des fossiles de fromages, des alanguis, des forts et des doux… comme les zizis de Pierre Perret !

Bref, réagissez ! Dans une assiette creuse, râpez les fromages secs, écrasez sur cette « poussière » odorante, les pâtes molles apparemment irrécupérables. Ajoutez à cela un oignon cru bien émincé. Ecrasez le tout longuement à la fourchette.

Ajoutez encore, en saison, une tomate mûre. Ecrasez encore !

Versez un bon filet d’huile d’olive pour rendre le mélange onctueux. Ecrasez encore !

Hop ! Un trait de vinaigre de vin pour donner du piquant mais pas trop. Malaxez, malaxez. Donnez quelques tours de poivre du moulin. Malaxez. Goûtez !

La préparation doit être à la fois puissante et douce, les arômes fondus. Si nécessaire, ajoutez un peu de sel (c’est rarement utile !), d’huile ou de vinaigre (celui-ci doit se faire oublier, il a juste un peu « cuit » l’oignon et la tomate). S’il le faut, un peu de fromage doux (Vache qui Rit), du fromage blanc frais ou du yaourt épais.

Quand mon Vieux Joseph est à votre goût, laissez-le reposer au réfrigérateur ou sur la fenêtre en hiver.

A déguster quelques instants ou heures plus tard, tartiné sur de la baguette croustillante ou du pain de campagne bio bien cuit. Alors, vous allez, si vous n’y prenez garde, vous manger les doigts. Alors prudence !

Mon Vieux Joseph s’accompagne bien d’un Blanc fruité et tonique, d’un rouge assez rond des Côtes du Rhône, du Lubéron ou autre… voire d’un bon Rosé des Coteaux d’Aix ou du Var. Les vins, jamais trop froids, sinon vous perdrez du plaisir.

Maroilles - Fromage françaisAh mon Vieux Joseph ! Il me manque, mon Joseph, mais sa recette survit !

Eh oui ! On ne jette pas le fromage. Voici une anecdote pour vous en convaincre un peu plus. De retour d’une virée en Alsace et dans les Vosges, je m’arrête à Munster. Dégustation de liquides et de solides. Quelques jours plus tard, de retour au bercail, je me dis : « je devrais nettoyer la voiture, elle sent un peu. Le temps passe, l’odeur forcit, envahit l’habitacle. Quoi ? Il y aurait un cadavre dans le placard ? Non, juste un somptueux Munster oublié… dans le coffre. La vache ! Monsieur Munster, inconsommable dans son état de décomposition avancée, finit glorieusement sa carrière dans un « Vieux Joseph » mémorable. »

Pour ma part, c’est une recette que j’affectionne particulièrement mais vous êtes avertis, il faut aimer les mets qui envoient les pieds !! Mais quand on aime, on ne compte pas… les saveurs !

Vous pourriez être intéressé

50 recettes bio créatives dans « Repas d’enfants sans gluten »
A tester
31 vus
A tester
31 vus

50 recettes bio créatives dans « Repas d’enfants sans gluten »

Caroline - 22 janvier 2018

"Repas d'enfants sans gluten" par Michèle Panivello-Lucchesi et Frédérique Barral est un bel ouvrage qui va ravir les parents d'enfants…

De délicieux diots de Savoie au vin blanc
Plats
321 vus
Plats
321 vus

De délicieux diots de Savoie au vin blanc

Caroline - 22 janvier 2018

Aujourd'hui, je partage avec vous cette délicieuse recette de diots de Savoie au vin blanc et aux légumes de saison.…

Une délicieuse crème de châtaignes aux cèpes
Plats
1091 vus
Plats
1091 vus

Une délicieuse crème de châtaignes aux cèpes

Caroline - 21 janvier 2018

Quand il fait froid, quoi de mieux qu'une bonne soupe chaude préparée à partir de légumes de saison. Je vous…

8 Responses

  1. Merci pour la recette du Vieux Joseph ! J’aime beaucoup votre français, le choix de vos mots qui crée une atmosphère de découverte au fond d’un coffre d’un vieux grenier… et le résultat est délicieux !
    J’ai un Vieux Joseph de Saint-Marcellin enfin consommable !

    Reply
  2. Ah oui !!! Ma grand-mère faisait ce genre de recette avec juste de vieux restes de fromages, ail et fromage blanc, elle appelait ça « la fromager » Hummm miam… Le seul problème est que j’adore tellement le fromage que je n’ai jamais de restes ! 🙂

    Reply
  3. J’abais vu un peu large avec les fromages pour les fêtes sans compter ceux apportés par les uns et les autres. Cette recette permet de faire le tri et de se régaler. On teste des variantes en ajoutant lardons et épices, on ajoute salade et pommes de terre et le déjeuner domInical prend une toute autre saveur ! Merci pour cette transmission que je vais partager à mon tour !

    Reply

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.