Mon coup de coeur littéraire : « Et si on se mettait enfin à table ? » de Xavier Denamur

Caroline
2 juillet 2015
358 Views

Xavier Denamur

Xavier Denamur est un propriétaire de 5 bistrots à Paris, qui n’a pas la langue dans sa poche (et ça fait du bien !). Avec son ouvrage « Et si on se mettait enfin à table », cosigné avec Daniel Bertrand, grand reporter à Marianne, il jette un pavé dans la mare de la malbouffe. Il prône surtout le retour à la qualité du produit, au fait maison, à la mise en avant des producteurs locaux et de l’agriculture bio.

Les grincheux qui n’ont pas lu son livre vous diront que c’est un pamphlet contre les restaurateurs. Pour ma part, j’y ai vu la recherche de la satisfaction des clients, le retour à l’authentique et la sauvegarde des producteurs asphyxiés par les « gros » de l’agroalimentaire. Je me suis parfaitement reconnue dans ce témoignage plein d’humour et néanmoins sans concession (il reconnaît lui-même qu’à ses débuts, il a été malhonnête et s’est moqué du client). Il nous rappelle que nous, consommateurs, devons prendre soin de notre terre et de ceux qui s’en occupent, grâce à nos achats et à nos choix de consommation.

J’ai beaucoup aimé la première partie de son livre où il se raconte et il explique comment il a pu devenir patron de 5 établissements de qualité. On partage avec lui ses errances, ses questionnements et surtout sa motivation et son amour de son métier qui le poussent toujours à aller de l’avant. Je pense que cela pourra apporter du réconfort à ceux qui pensent se lancer dans la création d’entreprise. Tous les petits patrons qui se noient dans les affres de l’administration se reconnaîtront également dans son témoignage et pourront tirer profit de son expérience.

Dans un deuxième temps, il détaille son départ de Paris et son retour aux sources à la campagne. Là, il se bat pour que les enfants mangent le mieux possible à la cantine et tente de prouver que les produits bio ne coûtent pas forcément plus cher que les industriels (voire moins quand on fait travailler les producteurs locaux). Pour lui, c’est important de préserver la santé de nos enfants mais aussi de sauver la planète autant que possible et de donner du travail aux agriculteurs du cru qui triment très dur pour peu de retombées économiques. Souvent, il se bat contre des moulins mais il ne lâche pas le morceau.

Enfin, il explique sa vision du « vrai » fait maison s’il en est et comment il travaille avec ses producteurs pour approvisionner ses bistrots parisiens. Il privilégie au maximum le bio et sinon les meilleurs produits qu’il achète au meilleur prix, pour lui et pour ses fournisseurs, tout en faisant plaisir à ses clients.

Si, comme moi, vous soutenez tous les efforts pour manger bio, pour tenter de soulager notre terre de tous les désagréments que nous lui imposons, pour privilégier les bonnes choses, je vous recommande très fortement l’ouvrage de Xavier Denamur.

Et si on se mettait enfin à table ?
Xavier Denamur
Editions Calmann Lévy : 17,50 €

Vous pourriez être intéressé

Une jolie idée de cadeau : la « Provence Box de Noël » de Jean Martin
A tester
63 vus
A tester
63 vus

Une jolie idée de cadeau : la « Provence Box de Noël » de Jean Martin

Caroline - 16 décembre 2018

Je partage avec vous une très jolie idée de cadeau : la "Provence Box de Noël" de Jean Martin. Elle…

Découvrez la Dégusta Box spécial Noël
A tester
63 vus
A tester
63 vus

Découvrez la Dégusta Box spécial Noël

Caroline - 16 décembre 2018

C’est le moment de vous dévoiler le contenu de la Degusta Box « Noël ». J’ai aimé pratiquement tous les produits…

Petites laitues tièdes aux noix de Saint-Jacques
Entrées
924 vus5
Entrées
924 vus5

Petites laitues tièdes aux noix de Saint-Jacques

Caroline - 16 décembre 2018

Voici une recette anti-gaspillage de laitues tièdes aux noix de Saint-Jacques, pour laquelle j'ai utilisé des sucrines en fin de…

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.