La cabane à frites, c’est aussi dans le Sud !

Caroline
8 juillet 2014
200 Views
2 Comments

OLYMPUS DIGITAL CAMERAJ’ai découvert tout récemment l’existence de cabanes à frites dans la région salonaise, comme dans le film « Bienvenue chez les Ch’tis » (j’ai un petit train de retard, je sais !). Ce n’est pas de la grande cuisine mais j’ai voulu les mettre en lumière car l’idée est amusante et ça marche !

Romuald Savidan, un ch’ti vivant depuis quelques années à Salon, a décidé d’ouvrir sa propre baraque à frites comme dans le Nord, avec des produits typiques de chez lui. Les frites sont préparées dans les règles de l’art, avec un processus de cuisson spécifique (blanchiment, pré-cuisson, cuisson), avec la Bintge «la reine de la pomme de terre à frites et de l’huile 100% végétale sans graisse de cheval, blanc de bœuf ou saindoux.

Résultat des courses : Pour 23€, nous avons eu une fricadelle immense ((saucisse panée originaire de Belgique et du Nord de la France), avec de la sauce ch’ti relevée comme là-bas, deux énormes hamburgers au maroilles et un sacré paquet de frites fraîches (il m’en restait presque autant que ce que nous avons mangé) et 3 boissons fraîches, dont une bière ch’ti. Il va sans dire que nous sommes donc très bien servis.

L’accueil est sympathique et convivial. Les frites sont très bonnes, bien qu’un peu grasses. Je reconnais qu’elles sont bien meilleures que les frites congelées que nous mangeons dans une célèbre chaîne de fast food. Elles ont un goût très spécifique, assez doux, qui vient très certainement de la variété de pommes de terre utilisée.

OLYMPUS DIGITAL CAMERAJ’ai bien aimé tester la fricadelle, même ce n’est pas spécialement recommandé pour la ligne. Le hamburger au maroilles est plein de caractère, même il y avait un peu trop de pain. Le plus jeune d’entre nous (âgé de 15 ans) s’est bien sûr régalé et rêve de recommencer. Son père et moi sommes un peu moins enthousiastes mais l’expérience vaut le coup d’être tentée et puis, ça plaît aux enfants ! Donc, laissez-vous tenter de temps en temps, en vous rappelant de manger de la salade ou de la soupe le soir !

La cabane de Romuald a tellement bien marché que c’est maintenant une franchise, on en retrouve donc à Salon sur la route de Bel Air (48 Avenue Jacques Chaban Delmas), une à Saint-Rémy, une à Miramas, une à Chateaurenard et une autre à Istres. Toutes les infos sur le site de l’entreprise.

Crédit photos : Caroline Générosi-Herpin

 

Vous pourriez être intéressé

Escalopes de veau aux champignons
Plats
665 vus
Plats
665 vus

Escalopes de veau aux champignons

Caroline - 23 janvier 2018

Aujourd'hui, je partage avec vous cette recette facile et rapide d'escalopes de veau aux champignons et à la tomate. Vous…

La méthode Chataigner, l’alimentation des gens heureux
A tester
140 vus
A tester
140 vus

La méthode Chataigner, l’alimentation des gens heureux

Caroline - 23 janvier 2018

Quand Frédérique Chataigner m'a proposé de m'envoyer son livre "Méthode Chataigner, l'alimentation des gens heureux" afin d'en faire un article sur…

50 recettes bio créatives dans « Repas d’enfants sans gluten »
A tester
209 vus
A tester
209 vus

50 recettes bio créatives dans « Repas d’enfants sans gluten »

Caroline - 22 janvier 2018

"Repas d'enfants sans gluten" par Michèle Panivello-Lucchesi et Frédérique Barral est un bel ouvrage qui va ravir les parents d'enfants…

2 Responses

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.