J’ai testé pour vous le bœuf Wagyu du Japon

Caroline
24 mars 2015
6 Comments

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Comme j’ai l’esprit de sacrifice, j’ai testé pour vous un faux-filet de bœuf Wagyu en provenance directe du Japon. Cette viande est considérée comme la meilleure du monde… rien moins que ça ! Son exportation vers l’Europe n’est autorisée que depuis juin 2014 !

Le « Wa » de « Wagyu » signifie à la fois « Japon » en tant que pays et aussi en tant qu' »esprit de la paix et de l’harmonie » et « gyu » « boeuf ».

Au premier coup d’oeil, on se dit que cette viande est très grasse. Pour les professionnels, elle est « persillée », ce qui veut dire qu’elle est très tendre, avec un goût beurré, très recherché des connaisseurs.

Contrairement aux autres viandes de boeuf auxquelles nous sommes habitués, le wagyu est marbré : son gras est réparti dans la viande des muscles et non en périphérie. Les viandes étant généralement classées de 1 à 6, le Wagyu bénéficie d’un classement allant jusqu’à 12. La viande que j’ai testée est classée +7. Au Japon, plus une viande est persillée, plus elle a de la valeur.

Les Japonais ont plusieurs recettes pour déguster ce produit d’exception pleinement, ils le font notamment infuser dans de l’eau bouillante assaisonnée, ils le trempent ensuite dans de la sauce soja et le relèvent avec un peu de wasabi. Pour ma part, je me suis contentée de le faire cuire très rapidement au grill et je l’ai dégusté sans assaisonnement car je voulais vraiment en sentir le goût. A plus de 300€ le kg, il vaut mieux ne pas se laisser parasiter 😉

Verdict : la viande est effectivement très tendre, on pourrait presque la couper avec la fourchette. Je confirme qu’elle a une saveur unique, légèrement beurrée. Je me suis régalée et je ne suis pas déçue de mon achat. Une belle découverte que je vous recommande au moins une fois dans votre vie.

Petit bémol : J’ai vu peu de temps après un reportage sur la façon dont est élevé le Boeuf Wagyu au Japon et là, j’avoue que j’ai été un peu remuée. Les pauvres bêtes ne bougent jamais, bien au contraire, elles sont toujours couchées à faire leur gras. On leur donne même une nourriture spéciale pour les faire engraisser et elles mangent à longueur de temps. On les masse certes mais c’est en fait pour bien faire pénétrer le gras dans les muscles.

Je salue l’incroyable travail des éleveurs qui sont très fiers de leur produit (et ils ont raison !) mais, au final, cela ne correspond pas à ma philosophie. A bien y réfléchir, outre l’aspect financier, je préfère finalement une bonne viande de Boeuf Aubrac que j’ai dégustée l’autre fois chez mon ami Mathias Peres, Chef de la Table du Roy à Salon, qui se fournit lui-même chez Frédéric Fano du Domaine de Sulauze. Un vrai régal !

Si vous souhaitez déguster du Boeuf Wagyu, sachez que celui qui vient d’Australie ou d’Espagne est moins cher que le Japonais et pratiquement aussi bon (je ne suis pas assez experte pour voir la différence). Vous pouvez vous régaler chez Victor Café à Marseille qui en sert de l’Espagnol ou vous approvisionner chez Franck Boucherie à Salon (47 rue du Remoulaire dans la Zone de la Gandonne) qui va vous en proposer en provenance d’Australie. 

N’hésitez pas à donner votre avis sur le sujet, en laissant un commentaire !

Crédit photo : Caroline Générosi-Herpin

 

 

Vous pourriez être intéressé

On part au soleil avec ce tajine de poulet aux kakis
Plats
shares18 views2
Plats
shares18 views2

On part au soleil avec ce tajine de poulet aux kakis

Caroline - Oct 20, 2017

J'adore la cuisine marocaine et notamment les tajines. J'apprécie particulièrement le côté sucré-salé de ces plats du soleil. Aujourd'hui, je…

Découvrez la Dégustabox « Gardez la pêche »
A tester
shares0 views
A tester
shares0 views

Découvrez la Dégustabox « Gardez la pêche »

Caroline - Oct 19, 2017

C’est le moment de vous dévoiler le contenu de la Dégustabox, « Gardez la pêche ». J’y ai trouvé tout…

Cannelloni de mangue au miel de lavande
Desserts
shares5 views
Desserts
shares5 views

Cannelloni de mangue au miel de lavande

Caroline - Oct 19, 2017

Je vous propose aujourd'hui une recette originale de cannelloni de mangue au miel de Provence. C'est un vrai régal et,…

6 Reponses

  1. J’ai vu un reportage l’autre jour, il faudrait que je te retrouve elien mais visiblement l’espagnol n a de Wagyu que le nom et le prix, il s agit de pales contrefaçons 🙁
    Cela n’empêche pas que j’ai très envie de gouter même si comme toi rapport qualité/prix une bonne Aubrac ou limousine fera l’affaire !

    Reply
    • On est d’accord Isa, je préfère un bon Aubrac ! En ce qui concerne l’Espagnol, il y en a des très bons, il faut trouver un bon artisan boucher qui saura te conseiller !

      Reply
    • Bonjour, la viande dont je parle faisait partie d’une opération spéciale sur une boutique en ligne, il n’est plus possible de l’acheter. J’ai cherché sur internet et je n’ai trouvé aucune boutique qui vende du japonais, on en trouve du Français, de l’Espagnol, de l’Australien… Je vous conseille donc d’aller chez votre boucher et de lui poser la question. Certains acceptent d’en commander mais à cause du prix, il faut faire une commande groupée !

      Reply
  2. Pingback: Enfin de la viande Wagyu halal (boeuf de Kobé)! - Al-Andalus Gourmet

  3. Bonjour,

    effectivement le boeuf de Kobé ou Wagyu est une des meilleures viandes au monde.
    Kobé et Wagyu c’est pareil. Wagyu c’est un ensemble de race et Kobé c’est un peu le top de ces races et aussi une région.

    Par contre, dans ton article, légèrement copié sur le site de vente où tu l’as acheté, tu parles de de Wagyu espagnole ou australien mais ca, c’est un peu n’importe quoi si je puis me permettre…
    c’est comme dire qu’un produit AOP, d’une région bien spécifique en France par exemple, que c’est possible d’en avoir en Allemagne…je suis désole mais non vu que c’est un truc bien spécifique d’une région avec des critères bien particuliers.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.