Les Chefs Solidaires s’engagent pour Sidaction le 6 octobre

Caroline
23 septembre 2016
©Vincent Isore/Sidaction Chefs Solidaires Sidaction

©Vincent Isore/Sidaction – Conférence de presse pour le lancement de l’opération « Chefs Solidaires » de Sidaction – (G a D) Gerard Rapp, Fabrice Prochasson, Lucien Veillet, Line Renaud, Guillaume Gomez, Marie Sauce

L’opération « Chefs Solidaires », initiée par Line Renaud, vice-présidente de Sidaction, permet à des professionnels de la restauration et des métiers de bouche de s’engager pour la lutte contre le sida. Ils peuvent reverser 10% de leur chiffre d’affaires du jour à Sidaction ou organiser une action exceptionnelle donnant lieu à un don, le jeudi 6 octobre dans toute la France. L’Académie Nationale de Cuisine – dont je suis membre – fait partie des associations qui soutiennent cette belle action.

Il faut savoir que l’épidémie du sida regagne du terrain en France, que les jeunes entre 15 et 24 ans représentent 12% des nouvelles découvertes de séropositivité et que ce nombre a augmenté de 3 points entre 2014 et 2015 chez les femmes et les hommes hétérosexuels de plus de 50 ans, passant ainsi de 17 à 20%.

Cette année, l’ambassadeur de l’événement est Guillaume Gomez, président des Cuisiniers de la République française et co-président d’Euro-Toques, qui a été rejoint par de nombreuses associations de chefs comme l’Académie nationale de cuisine, l’Académie culinaire de France, les Cuisiniers de France, la Société nationale des meilleurs ouvriers de France, les Toques françaises, ou encore l’école Ferrandi.

Cette action permet aux restaurateurs de témoigner de leur engagement en faveur de la lutte contre le sida et de sensibiliser leurs clients et leurs collaborateurs. En 2016, le nombre de participants a doublé par rapport à l’année dernière. En 2015, 150 000€ ont été collectés sur l’ensemble du territoire français.

Lucien Veillet, Président de l’Académie Nationale de Cuisine, s’est exprimé sur l’engagement de son association : « L’Académie Nationale de Cuisine, créée en 1975, est ouverte à tous les professionnels des métiers de bouche : cuisiniers, pâtissiers, charcutiers, traiteurs, chocolatiers, confiseurs, boulangers. Ne rentre pas à l’Académie n’importe quel professionnel. Il faut avoir fait ses preuves et être parrainé(e) par deux membres confirmés de l’ANC qui se portent garants de l’Homme ou de la Femme et de son professionnalisme. Le but de l’A.N.C. est de défendre notre Métier. L’ANC met en avant les professionnels méritants. Il faut aller les chercher là où ils sont, afin de les faire connaître et les rassembler pour l’œuvre  que nous nous sommes fixée. Transmettre son savoir est le devoir de tous les hommes qui passent sur cette terre pour assurer la pérennité de nos connaissances. Faire naître des vocations, encourager les Jeunes et les aider en l’accompagnant dans leur formation, dans l’esprit du Compagnonnage. Rassembler au lieu de diviser, car c’est tous ensemble que l’on évolue et avance en échangeant nos points de vue sur la profession. L’Académie Nationale de Cuisine ne peut vivre et atteindre ses objectifs que grâce à la disponibilité et à la mise au service de chacun pour ceux qui veulent apprendre et évoluer. Echanger, transmettre pour progresser ensemble, donner l’envie «  d’avoir envie », promouvoir ses membres, donner à ceux qui le désirent les moyens de réussir dans l’organisation des manifestations (expositions, démonstrations, animations, concours, etc.) résument l’engagement et le rôle des Membres Actifs de l’ANC dignes de ce nom

Notre participation pour Sidaction est la suite logique de notre engagement envers les jeunes que nous côtoyons tout au long de leur parcours culinaire, en parlant avec eux l’on s’aperçoit qu’ils ont un regard superficiel  sur cette maladie, malgré les campagnes d’informations diffusées ces dernières années ils ne portent pas assez d’attention à ce danger qui les guette. Notre devoir est, comme en cuisine, de leur transmettre les bons gestes. « 

NJ cafe

Voici les restaurants qui participent à l’opération « Chefs Solidaires » le 6 octobre dans les Bouches-du-Rhône :

  • La Cabro d’Or, Chemin départemental 27 13520 Les Baux-de-Provence
  • Le Café des épices, 4 rue du Lacydon 13002 Marseille
  • Casa no name, 7 Rue Andre Poggioli 13006 Marseille
  • La Chassagnette, Domaine de l’Armellière – Le Sambuc 13200 Arles
  • Le flamant rose, Route départementale 37 13123 Albaron
  • Le Malthazar, 19 rue Fortia 13001 Marseille
  • NJ Café, 579 boulevard Barthélémy Abbadie 13730 Saint Victoret
Sponsornot

Vous pourriez être intéressé

Plongez dans la douceur avec cette délicieuse tarte aux prunes
Desserts
0 shares9 views
Desserts
0 shares9 views

Plongez dans la douceur avec cette délicieuse tarte aux prunes

Caroline - Août 21, 2017

(suite…)

Une panna cotta à l’avocat en trompe l’oeil
Entrées
shares7 views
Entrées
shares7 views

Une panna cotta à l’avocat en trompe l’oeil

Caroline - Août 20, 2017

A la base, la panna cotta ("crème cuite") est un dessert originaire du Piémont. Contenant de la crème ou du…

Un bon smoothie au pamplemousse, concombre et basilic
Entrées
0 shares6 views
Entrées
0 shares6 views

Un bon smoothie au pamplemousse, concombre et basilic

Caroline - Août 19, 2017

En été, on se régale souvent avec des smoothies sucrés (boissons préparés à partir de fruits ou de légumes frais…

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.