Barjac, commune gardoise 100% bio

100% Biogemüse

On entend encore trop souvent dire que manger bio ou respecter l’environnement, ça coûte cher et c’est difficile. Par conséquent, peu de collectivités s’impliquent dans une politique durable et responsable. Or certaines l’ont fait, comme le village de Barjac dans le Gard, et ça fonctionne. Pour cela, il est évident qu’il faut s’impliquer réellement et arrêter de déléguer à des entreprises qui ne pensent qu’au profit.

Ah, c’est sûr, ça va demander du travail, surtout au début, mais le résultat est tellement gratifiant pour la santé, la cohésion sociale, l’environnement… que le jeu en vaut la chandelle !

Donc, dans ce village de Barjac, les employés municipaux n’utilisent pas de pesticides pour entretenir les espaces verts communaux, l’installation d’agriculteurs bio est encouragée et 250 menus bio sont servis dans les écoles. Les personnes âgées ou handicapées ne sont oubliées grâce au service de portage de repas à domicile.

Tout le monde s’y est mis et est devenu éco-responsable, les enfants, les parents, les cuisiniers, certains artisans et commerçants, les agriculteurs… La ville compte désormais une cuisine centrale, un restaurant scolaire avec des cuisiniers qualifiés, un potager bio dans la cour de l’école, une ferme bio créée pour fournir le restaurant scolaire et un boulanger bio.  Les enfants sont ravis, ils se régalent, ce qui fait que le gaspillage alimentaire est réduit, sans oublier les effets bénéfiques sur leur santé. Ils apprennent la saisonnalité des produits, ainsi que le respect de l’aliment animal et végétal. Ils ne sont plus simplement consommateurs, ils s’intéressent à ce qu’ils mangent. Au final, le repas à la cantine ne coûte que 2,50€ aux parents, après participation de la mairie.

Jardin de montagne Bio

Soutenue par son maire Edouard Chaulet, Barjac a reçu récemment le 1er prix des « communes bios » de 1 000 à 2 000 personnes et le 3e prix des « communes bios sans pesticides » de la campagne « Zéro phyto 100 % bio ».

Barjac fait également partie des 24 collectivités fondatrices du Club des Territoires Un Plus Bio, dont les principes sont les suivants :

  • Rendre l’alimentation biologique accessible à tous
  • Tisser des liens sur les territoires par des choix de restauration cohérents
  • Rétablir des relations équitables entre les acteurs de la restauration collective
  • Inscrire la protection de l’environnement au menu des « cantines »
  • Agir sur la santé des convives à travers l’assiette

Parmi les autres membres fondateurs, on retrouve la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Martigues, Salon-de-Provence et Saint-Rémy-de-Provence.

Alors, chiche, on s’y met ?

Vous pourriez être intéressé

On part au soleil avec ce tajine de poulet aux kakis
Plats
shares18 views2
Plats
shares18 views2

On part au soleil avec ce tajine de poulet aux kakis

Caroline - Oct 20, 2017

J'adore la cuisine marocaine et notamment les tajines. J'apprécie particulièrement le côté sucré-salé de ces plats du soleil. Aujourd'hui, je…

Découvrez la Dégustabox « Gardez la pêche »
A tester
shares0 views
A tester
shares0 views

Découvrez la Dégustabox « Gardez la pêche »

Caroline - Oct 19, 2017

C’est le moment de vous dévoiler le contenu de la Dégustabox, « Gardez la pêche ». J’y ai trouvé tout…

Cannelloni de mangue au miel de lavande
Desserts
shares5 views
Desserts
shares5 views

Cannelloni de mangue au miel de lavande

Caroline - Oct 19, 2017

Je vous propose aujourd'hui une recette originale de cannelloni de mangue au miel de Provence. C'est un vrai régal et,…

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.